Promotion de la santé Vs promotion de la maladie

Mis à jour : nov. 11

L'allégorie de la caverne

Vous le sentez, vous le voyez, un monde s'écroule et un autre émerge...Sans vouloir avoir une pensée binaire...En tout cas c'est moins inquiétant qu'une pensée unique qui serait projetée dans une caverne platonique ?


La croyance

Au fait comment savez vous que nous sommes en 2020 ? par ce qu'on vous l'a dit.

La Terre entière vit dans cet espace-temps au niveau mondial, depuis quand ? étonnant quand même, quand on réfléchi ? C'est une ombre sur le mur.


Toutes ces ombres sur le mur durent depuis des ...et ben on ne sait pas...mais ce qui est sûr, c'est que ce n'est pas l'unique vérité.


Aujourd'hui, un monde s'écroule, mais de manière orchestrée (stratégie économique) pour ne pas avoir le subir. Les projectionnistes ne veulent pas que vous sortiez de la caverne. Alors ils ont décidé de projeter un film catastrophe qui fait tellement peur, qu' il ne vous viendrait même pas à l'idée de sortir et de vous échapper, (ce qui était sur le point d'arriver..).


Tout le monde dans sa grotte, et que ça saute !

Après avoir exploité toutes les ressources de cette planète, et la race humaine, les projectionnistes de la caverne voient venir de loin la mouvance de la décroissance, de l'éveil de conscience, du bien-être, du biologique, des énergies vertes, et ils savent que c'est la fin de ce système de croyance, si personne ne fait plus de crédit, ne veut plus de pesticide dans sa nourriture, de vaccins qui provoquent parkinson, la sclérose en plaque, l'infertilité...et retourne à la nature, c'est la fin de leur monde.


Alors ils vont surfer sur la vague d'une pseudo - écologie politique et économique (le grand reset) à coup de taxe carbone et de projets comme la monnaie numérique universelle et les vaccins gratuits, pour ne plus mourir, jamais, jamais. Mais pour cela, il faut créer un nouveau contexte, une nouvelle trame, de nouvelles ombres...


La caverne sans spectateurs, c'est la faillite.



Allez vous sortir de la caverne pour connaitre votre vérité, la justice, la santé, et l'abondance ? ou continuer à regarder les ombres que l'on vous projette sur les murs ?


La promotion de la santé VS la promotion de la maladie

La promotion de la santé, c'est la promotion de ce qui équilibre les cycles de la vie et de la mort, de la nature, du corps humain, de la médecine, de l'agriculture et de l'élevage, de l'énergie. Des protocole méthodes et savoir faire ancestraux qui sont liés à la connaissance des lois de la nature et des connaissances actuelles pour innover et potentialiser les processus de notre environnement. Typiquement, nous apprenons toujours des soit disant "pays en voie de développement", les connaissances de l'Asie et de l'Afrique, de l'ayurveda, de la médecine chinoise, des plantes médicinales de Madagascar dont s'inspirent les labos pour extraire des substances et créer des médicaments, qui seront commercialisés.

La promotion de la santé

La promotion de la santé, c'est la reconnexion aux cycles vitaux, c'est tout un style de vie, de penser, de se nourrir, de se soigner, de consommer et d'agir, d'acquérir des connaissances par soi même, de voir le monde et de transmettre le savoir.


Ainsi l'on arrive à développer un mind set (état d'esprit), basé sur des relations aux choses et au monde plus conscientes, pour retrouver tout simplement un sens à la vie avec cette impression satisfaisante de faire partie du tout.


La naissance doit être accompagnée, tout comme la fin de vie comme quelque chose qui fait partit du tout. Il devrait y avoir beaucoup plus de moyens déployés dans ce domaine dans une société dite "évoluée". Au lieu de cela on considère les personne vieillissantes comme inutiles dans cette société au relations de plus en plus virtuelles et superficielles.


Le refus de la mort, de la dégradation de la matière

On peut observer que la dite civilisation avancé, refuse la mort comme faisant partie d'une étape spirituelle. C'est pourquoi nombre d'entre nous se lancent dans une quête de sens spirituelle pour donner du sens à la vie.

On ne peut pas empêcher les feuilles de tomber des arbres

Même sur le plan alimentaire, nous sommes arrivé à un stade complètement déconnecter de la vie. Le lien entre l'animal et la chair exposée dans une vitrine est complètement occulté. Alors je me pose la question, suis je capable de tuer une vache pour me nourrir et la dépecer par moi-même pour survivre ? Non, une volaille ? oui, alors je consomme plutôt ce que je pourrais tuer moi même pour me nourrir..


La relation avec le vivant et l'énergie change et devient une évidence. Le modèle de la nature, nous montre la voie de la connaissance pour vivre en harmonie et en bonne santé physique et mentale. Il suffit de prendre le temps d'étudier et de s'émerveiller, mais ça, c'est en dehors de la grotte.




A part ça, la promotion de la santé et du vivant, est un mode de vie plus circulaire, plus équitable, et alternatif ! On prends les décisions ensemble autour d'une table. On cherche l'autonomie et l'échange, sur les plans alimentaires (se nourrir), médicinal (se soigner), professionnel (créer de la richesse) et énergétique (se loger, se chauffer).


On ne fait pas du moins 50 % sur les produits que l'on propose, car le temps de travail a de la valeur, par contre on donne volontiers son temps et ses connaissances.


LA PROMOTION DE LA SANTE C'est VOIR LE MONDE connecté avec tous ces processus. Le développement des sens supérieurs, intuition, empathie, télépathie, que dis-je vous n'y croyez pas ? vous croyez bien dans votre téléphone pourtant...


Rien à voir avec le tout connecté au objets que l'on veut nous vendre, Un humain qui sera connecté à des technologies dites supérieures ...au secours, c'est la porte ouverte à toute les dérives totalitaires.


La promotion de la maladie

La promotion de la maladie, c'est un autre point de vue qui existe, qui est intéressant mais le problème c'est qu'il est très fragmenté et considéré comme officiel. C'est un concept récent, utile, mais surtout très juteux. Le but est de détruire un organisme, sans tenir compte du terrain.


La promotion de la maladie, c'est mettre l'accent sur le problème, les symptômes et non la cause. C'est isoler un problème en dehors de son environnement global et traiter des personnes ou des aliments comme des produits déconnectés d'un système vivant, intelligent qui a la capacité de s'auto-réguler, sans notre intervention.


L'épandage de pesticides sur des monocultures, pour tuer les germes ou les dites mauvaises herbes, bloque l'auto-régulation des processus vitaux de vie et de mort naturels pour plus rendement. Ainsi la nourriture qui est cultivée ainsi est déjà un vecteur de mort à retardement.


Si c'est dangereux pour toi, c'est mauvais pour la plante non ?

Promouvoir la maladie, c'est empêcher le processus d'auto-guérison et d'auto-régulation, en voulant contrôler la mort.

Dans la promotion de la maladie on prescrit des traitements qui bloquent des processus d'auto-guérison mais on n'éduque pas les personnes à changer de style de vie, on ne traite pas la cause en apprenant à stimuler l'immunité. Plus personne n'a confiance dans son immunité ! Même les enfants de nos jours ont peur de la nature.


Les véritables causes de la morbidité dans le monde

A part "la mort qui tue", qui nous pend au nez depuis le jour de notre naissance,


Le stress, l'incapacité à gérer ses émotions, le non respect des rythmes biologiques, la malbouffe, l'excès de viande et de sucre, les pesticides, les perturbateurs hormonaux, la sédentarité, plus Le tabac et l'alcool pour compenser les frustrations d'un mode de vie inadaptée aux rythmes biologiques, sont les causes des maladies et coutent très cher au système de santé qui sature...Hypertension, diabète, maladies cardio - vasculaires, cancers, obésité.


Mais aussi, plusieurs millions de morts de la faim, pas d'accès à l'eau potable pour des millions de personnes. Ne croyez vous pas que plusieurs millards de dollars d'investissement dans des vaccins est suspect quand on sait cela ???

C'est le serpent qui se mort la queue, un mode de vie obsolète auquel les mondialistes s'accrochent et nous font payer la facture dans les pays dit "riches", il ne faut surtout pas que cela s'arrête !


Dans la promotion de la maladie, on observe une organisation pyramidale du pouvoir qui est disproportionné, basée sur la croyance, plutôt que sur des faits, avec des sachants qui détiennent la vérité au sommet, et des ignorants en bas.


La censure des connaissances pour votre sécurité

La promotion de la maladie, au niveau de connaissance actuelle, devrait vous inquiéter (on brûle pas des livres, mais c'est pareil), elle utilise la manipulation mentale par la culpabilité et des perceptions altérées de la réalité à travers les médias, qui sont invités à partager certaines informations plûtot que d'autres, sinon, ils n'existent plus. décidément, c'est fatiguant, personne ne veut plus mourir !.


Le culte de la promotion de la maladie , est sombre, anxiogène, percutant. Un sens unique du haut vers le bas pour servir une cause dite supérieure.


C'est un mode de pensée fermé, involutif, qui prône la pensée unique et la peur.


La pression utilisant la culpabilité comme levier est une arme puissante pour obtenir la fabrication du consentement pour accepter des choses que l'on accepterait pas autrement.

Prenez de la distance et demandez vous si vous CROYEZ ou si vous PENSEZ PAR VOUS MEME.

Les humains 2.0 auront leurs propres pensées, seront autonomes et créatifs ou se feront happés par un programme de conversion à un nouveau mode de vie sous surveillance mondiale, qui manque sérieusement de liberté d'expression et de création.




La peur enferme, la connaissance libère,

Cela demande du courage, c'est le moment ou jamais de promouvoir la santé, car si vous choisissait de promouvoir la maladie, vous ne changez rien, vous mettez des pense-ments sur les problèmes profonds de ce monde, un monde déconnecté de la nature, aseptisé, inhumain.


Hormis cette petite comparaison duelle de notre monde 3 D, et il y aussi des influences cosmiques et naturelles qui sont à l'œuvre. Nous vivons la fin d'un cycle selon de nombreuses cultures. En astrologie (le cadrant de la matrice) nous rentrons dans l'ère du verseau. Des forces imprévisibles et invisibles qui poussent au fesses et vous le sentez, même si vous aimez votre cage confortable, vous le sentez, le voile se brise, et de la lumière filtre..



Nous sommes de passage pour vivre une expérience

Cela vaut la peine de se remettre en question, et de remettre en question les ombres sur le mur, nous avons le pouvoir de créer des réalités potentielles nouvelles, de choisir de quitter la boucle temporelle de cette folie qui n'existe finalement que sur les murs de la caverne.



Nous suivre

 

Le Blog 

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

 @So Ayurveda 2020  tous droits réservés