L'artemisia annua et covid 19: le bras de fer de Madagascar contre big pharma

Mis à jour : juin 8

COVID 19 ET ARTEMISIA

Mars 2020 : Plaidoyer pour la mise en œuvre d’essais cliniques de la tisane d’Artemisia dans le cadre de la lutte contre le Covid19 au Rwanda, voir l'article en lien, il y a tellement d'informations que je préfère que vous découvriez par vous même :

Covid 19 et artémisia


AVRIL 2020 : le gouvernement de Madagascar conseil à sa population de consommer l'Artemisia en prévention du covid 19, lire l'article sur le journal le Point


20 avril 2020 : C'est avec joie que l'on apprend l'annonce officielle du président Malgache qui met en œuvre un traitement à base d'Artemisia annua, sans tenir compte des menaces de L'OMS qui perd le contrôle de l'Afrique. Cet évènement est extraordinaire et marque le début d'un juste retour aux sources.


Madagascar est le 3 éme exportateur mondiale d'huiles essentielles et de plantes médicinales. L'ile rouge préservée de certaines pollutions, continue de faire grandir des plantes endémiques sauvages et cultivées pour sa consommation personnelle et les exportations, loin des grandes industries. Mais il n'empêche que les labo pharmaceutique veillent et isolent certains principes actifs des plantes pour créer des médicaments et les revendre en Occident.

Les habitants des pays africains sont beaucoup moins touchés par le Covid 19, il se pourrait fort que ce soit grâce à la consommation régulière de plantes médicinales et d'une nourriture qui est loin d'être aussi dangereuse et empoisonnée que celle des pays occidentaux, que les habitants des pays africains possèdent une immunité plus forte.






Cette plante originaire d'asie est constituée de plus de 400 principes actifs. C'est cette diversité qui lui donne la capacité de guérir la fièvre de la malaria.


Pourquoi des plantes médicinales sont interdites alors qu'elle soignent des maladies qui tuent des millions de personnes ? Pour un prix dérisoire de surcroit.

Et bien vous le saurez en regardant cette vidéo !



Nom Latin: Artemisia annua.

Famille Botanique : Astéracée

Terrain : Originaire d'Asie, elle est cultivée aussi en Afrique, Colombie, Cambodge

Bénéfices connus en naturopathie :

Soulage le troubles digestifs, coliques, diarrhées, douleurs abdominales,

flatulencesstimule la production de sucs gastrics, favorise l'appétit, puissant vermifuge, lutte et prévient du paludisme, traite aussi les troubles menstruels

Contre-indications : Si un patient prend un médicament anti-épileptique, Artemisia ne doit pas être pris car il induit davantage la crise, réduisant ainsi l'effet du médicament.



Propriétés ayurvédiques

RASA : Tikta (amer) et kashaya (astringent)

GUNA / qualité : Laghu (léger), ruksha (sec)

Vyria / potentiel : Ushna (réchauffe

VIPAKA / post digestif : Katu (piquant)

DOSHA KARMA (Action sur les humeurs) : Pacifie KAPHA & VATA

Action sur les Dhatu (Tissus) : RASA, RAKTA, MEDAS, ASTHI

Bénéfice pour les organes : Système nerveux, estomac, foie et vésicule, peau


Indications en Ayurvéda :


  1. Malaria

  2. Fièvre due au infections bactériennes et virales

  3. Rhume commun

  4. Dysentrie et diarrhée

  5. Parasites intestinaux (vers)

  6. Infection fongique

  7. Crampes d'estomac

  8. Jaunice et hépatite

  9. Lupus Erythematosus

  10. Psoriasis

  11. Eczema

  12. Scabies

  13. Constipation

  14. Perte d'appétit

  15. Douleurs abdominales

  16. Désordres immunitaires

  17. Dysménorrhées

  18. Rhumatisme

  19. Anorexie

  20. Calcules biliaires

  21. Conséquences du sida


Plusieurs milliers d'années d'utilisation !

En raison de ses nombreuses caractéristiques médicinales, il est évidemment utilisé dans le traitement de nombreuses maladies telles que le paludisme, l'asthme, l'ictère et l'hépatite.


Il est en outre utilisé pour guérir les fièvres et les maladies causées par les piqûres d'insectes. Les avantages d'Artemisia Annua sont connus des médecins depuis 168BC. L'histoire révèle que cette plante est utilisée pour traiter les maladies depuis plus de 2000 ans. Les premières traces de son utilisation sont documentées dans les anciennes prescriptions médicales chinoises. Connue sous le nom de Quing Hao, qui signifie «de l'herbe verte» en médecine traditionnelle chinoise, l'herbe en combinaison avec de nombreux autres composants organiques, a été utilisée pour traiter les fièvres, les problèmes liés à la peau et même les troubles de la reproduction avant ses retombées de l'usage courant. Finalement, il a été redécouvert en 1970 et a été ramené pour être utilisé plus efficacement par les médecins du monde entier. extrait ici de référence ayurvédique en anglais.


Des articles et vidéo en lien ici très intéressants

DOSAGES

Excellentes recommandations de Christophe Bernard : Vidéo youtube



Nous suivre

 

Le Blog 

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

 @So Ayurveda 2020  tous droits réservés