9h37, l'heure du Chai à Munnar, paradis du thé et des épices au Kerala


Noix de muscade Géante sur la route de Munnar (2018) !
Ma passion pour la cuisine et pour la santé se rejoignent dans l' Ayurveda...

En effet la médecine ayurvédique

considère les 6 saveurs (doux, acide, salé, piquant, amère et astringent) de toutes substances, minérale, végétale ou animale, comme médecine potentielle (voir l'article sur le feu digestif, Agni).


La compréhension de la nature des aliments avec la théorie des 6 saveurs, leurs propriétés sont étudiées par une branche de l'ayurveda appelée Dravyaguna (phytothéraie et pharmacologie). Toute substance selon ses saveurs et sa nature possède des propriétés qui agissent sur les 3 bio énergies, VATA PITTA ET KAPHA et sur le métabolisme durant la digestion.


Comme ses épices, l'Inde vous secoue et vous invite à explorer des parties d'ombre en soi

Spice Market, Fort Kochi, Kerala (Sandra Papon 2018)

Par la profondeur de sa culture, la densité de ses couleurs, de son énergie en perpétuel mouvement, L'Inde surprend. Elle fait peur ou fascine.


Par sa musique, ses films, L'inde déstabilise l'européen un peu coincé dans sa bulle hygiéniste qui éclate vite au contact de la chaleur et de ses épices...


Sans préjugés on se laisse émerveiller par l'abondance et la variété de sa culture et de sa cuisine qui piques et réveille nos sens.

L'AYURVEDA est toujours vivant en Inde, malgré la destruction de nombreux textes sacrés par les colonisateurs, grâce à la tradition orale et la cuisine.

Ainsi, le savoir qui s'est perdu chez nous est toujours transmis de mère en fille ou dans les castes de médecins ayurvédiques dès l'âge de 7 ans.

Stop pour s'hydrater..Sandra Papon (2018)
Road trip to Munnar !

J'ai toujours aimé aller à la source pour apprendre et les épices sont tellement indissociables de la culture et de la cuisine traditionnelle indienne que cela valais bien un trip à Munnar, sur les hauteur du Kerala avec Chris et Erginson.


Mūnnār (മുന്നാർ en malayalam, prononcé [ˈmuːnːɑːr]) est une station d'altitude du sud-ouest du Kerala, située à environ 1600 m d'altitude sur la chaîne des Ghats occidentaux. Le nom Munnar voudrait dire "trois rivières", la ville étant située au confluent du Madupetti, du Nallathanni et du Periavaru


L'histoire de Munnar est indubitablement liée à la culture du thé.
Plantations de Thé, Munnar. Sandra Papon (2018)

La ville se fit connaître des occidentaux avec la visite de John Daniel Munro dans les an

nées 1870. Munro, qui devait résoudre un différend frontalier entre l’État de Madras et le royaume de Travancore, fut impressionné par la beauté de la région. Celui-ci avait alors un grand intérêt pour les plantations et remarqua que les collines du Kanan Devan avait un grand potentiel agricole. Il se rendit alors au palais de la famille Poonjar, qui avait un contrôle absolu sur les terres de la région. Il convainquit le chef de la famille, Rohini Thirunal Kerala Varma Valiya Raja de lui laisser les collines du Kanan Devan pour une coquette somme. Ainsi en 1877, Munro loua pour 3 000 roupies par an les 55 000 hectares de terre laissés par la famille royale et fonda la North Travancore Land Planting & Agricultural Society en 1879.



9 h 37 l'heure du Masala chai. Road to Munnar, Kerala, Inde Photo Sandra Papon (2018)

Il commença à planter du café, de la cardamome et de la quinquina. Cependant, ces cultures furent rapidement abandonnées quand la société découvrit que la région était plus propice à la théiculture.

En 1924, Munnar fut en proie à une terrible mousson qui provoqua glissements de terrain et autres inondations. De nombreuses plantations furent ruinées. Cependant les habitants parvinrent à tout replanter en l'espace de quelques mois.

La région, bien que "découverte" avec l'arrivée des plantations de thé, ne devint véritablement touristique qu'à partir de la seconde moitié du XXe siècle. (wikipedia)


Faune et flore



Nos cousins sur le bord de la route, Kerala, Inde Sandra Papon (2018)

La plupart des espèces animales et végétales ont disparu de la région à cause des plantations de thé. Cependant certaines subsistent dans les zones protégées, comme le sanctuaire de Kurinjimala ou le sanctuaire de Chinnar. Ces zones sont connues pour abriter des espèces menacées comme le Tahr des Nilgiri, l'écureuil géant de Ceylan, le gaur, le sambar ou le pigeon d'Elphinstone. Le Strobilanthes kunthiana ("Neelakurinji" en Malayalam), une fleur bleue dont la floraison n'advient que tous les 12 ans, est endémique à la région.


Économie et tourisme


Le thé a commencé à être cultivé à Munnar en 1878. Aujourd'hui ce sont près de 24 000 hectares de plantations de thé qui recouvrent la région de Munnar, pour un rendement annuel de 50 000 tonnes. Les plantations de thé ont attiré de nombreux touristes (245 438 touristes en 2010, dont 19 690 étrangers) et l'on compte en 2014 près de 240 offres d'hébergements (hôtels, lodges). Le premier musée du thé du pays a d'ailleurs ouvert à Munnar.


Transports


La ville, bien que touristique, est relativement isolée. Ainsi, la gare ferroviaire la plus proche est à Bodinayakanur (à environ 60 km) et l'aéroport le plus proche est KOCHI (COK) à 110 km de route.



Trouver la fraicheur !


Avec ses 15 à 25 degrés en moyenne Munnar est un station de montagne fraiche et verdoyante !

Munnar market, Kerala, Sandra Papon 2018

Thés, encens, huiles essentielles...

Le chai bazar est un magasin de producteur de la région ou l'on peut trouver un peu de tous, les thés noir et vert, du café, du cacao, des encens, et même des huiles essentielles..


VETIVER TECHNOLOGIE DE PROTECTION

Il est d'ailleurs très exploité pour soutenir les plantations en terrasse de thé en raison de la longueur de ses racines ! en effet cela évite les nombreux glissements de terrain qui ont lieu dans ses régions. Les racines du VETIVER sont non seulement une des meilleure plantes médicinale pour réduire le dosha PITTA en ayurveda. (inflammation), mais aussi une technologie de permaculture.


Il a aussi été démontré que le vétiver a un effet dissuasif contre certains insectes et prédateurs. Dans d’autres cas, il agit comme un « piège », lorsqu’il est planté à côté d’autres types de plantes, le vétiver attire les insectes et les éloigne des cultures principales, C’est pourquoi il est utilisé pour protéger les bananeraies, ou les plantations de thé.

LE VETIVER MEDECINE AYURVEDIQUE : FAIT BAISSER LA FIEVRE

Les racines de vétiver sont aussi utilisées et vendues comme un purificateur pour l’eau, dans la fameuse boisson du kerala ( Panamrutham), mais aussi en Afrique, d'après mes sources.

Panarutham, décoction de vétiver racine, cardamome, cannelle.. (Sandra Papon, Kerala 2018)

Dans la médecine traditionnelle Africaine, les racines de vétiver appelées khamaré en wolof ou gongolili en manding permettent de nettoyer les impuretés du ventre, de soigner les maux de ventre lors de règles douloureuses ou après l’accouchement et enfin empêche les infections urinaires (Médecine traditionnelle Africaine).


USHEERA, le vétiver en Sanskrit, est de nature sheeta /refroidissante et fait partie de nombreuses préparations médicinales pour toutes les pathologies conséquentes à un excès de Pitta (feu et eau) dans le corps. Surtout la Fièvre, appelé RAKTAPITTA.


Logement


De nombreux types de logements possibles de 10 frs à 300 fr la nuit.. Le long de la route ou à Munnar même. Station très prisée pour sa fraicheur en altitude, il est conseillé de réserver à l'avance !

Si vous souhaitez vous faire plaisir après un long séjour dans des guest houses avec de confort, une nuit au Fragrant Nature Munnar, dans la jungle, va définitivement vous faire sentir dans un lieu magique, entouré des bruits de la nature grouillante de vie...


Bon voyage à Munnar et n'oubliez pas de faire de nombreux stops pour découvrir les endroits surprenant avec un point de vue incroyable et des cascades de rêves sur la route !



Visiter la boutique en ligne

Visiter le site So Ayurveda



Nous suivre

 

Le Blog 

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

 @So Ayurveda 2020  tous droits réservés